71ème Festival d’Avignon du 6 au 26 juillet 2017

870x489_avignon_2017

L’affiche rouge sang du peintre Ronan Barrot donne le ton de la 71ème édition du Festival d’Avignon, elle sera autant enragée qu’engagée. Parmi les 41 spectacles et 9 sujets à vif, 34 seront des créations et 37 artistes viendront pour la première fois au Festival.

L’Afrique

Un certain nombre de spectacles viendront d’Afrique, avec la venu de Port-au-Prince et Bamako, Kettly Noël et son Tichelbé. Béatrice Kombé, morte il y a dix ans, sera célébrée par Nadia Beugré et Nina Kipré, d’Abidjan, avec Sans repères, Seydou Boro et Salia Sanou de Ouagadougou, avec Figninto-L’oeil troué. Également un concert exceptionnel des Basongye de Kinshasa avec Basokin. D’Afrique du Sud, on verra The last king of Kakfontein, de Boyzie Cerwana, un chorégraphe très connu à travers le monde.

Les Femmes

Les artistes femmes portent 37% des projets du festival. Avec Antigone de Sophocle, mis en scène par le Japonais Satoshi Miyagi, inspiré par le théâtre de marionnettes indonésien qui se joue sur l’eau. La Cour d’honneur sera donc « noyée » du 6 au 12 juillet. Christiane Taubira : l’ex-ministre de la Justice reprend le flambeau du feuilleton théâtral, très réussi l’an dernier par la troupe de Thomas Jolly. Elle dispensera des « leçons de démocratie » à partir de textes relatant les grands combats pour les droits. La metteur en scène britannique Katie Mitchell, très engagée dans la cause féministe pour qu’il y ait davantage de femmes dans le milieu de l’opéra et du théâtre mettra en scène Les Bonnes de Genet.

« Il y a l’idée d’une résistance qui passe par les femmes, des femmes en lutte contre le patriarcat, contre une loi qui n’a pas de sens, pour revendiquer plus d’humanité, particulièrement chez les femmes africaines, qui est la région du monde invitée au festival, avec sept spectacles » explique Olivier Py.

L’Europe

Parmi les grands noms du théâtre européen, Frank Castorf qui fait ses adieux à la célèbre Volksbühne de Berlin avec un spectacle franco-allemand, le roman de Monsieur de Molière d’après le Russe Boulgakov avec Jeanne Balibar et Jean-Damien Barbin. Le Belge Guy Cassiers présente deux spectacles,  « Le Sec et l’Humide » d’après un récit de Benjamin Littell à propos du fasciste Léon Degrelle et la pièce de la prix Nobel Elfriede Jelinek, Die Schutzbefohlenen. Un texte écrit en réaction à la situation des réfugiés en Europe. Cette création sera chorégraphié par la française Maud Le Pladec.

Les incontournables

Hamlet de Shakespeare, par les hommes de la prison du Pontet, mise en scène d’Olivier Py qui travaille en atelier avec ces prisonniers depuis trois ans. Ceux-ci ont reçu l’autorisation exceptionnelle de sortir pour deux représentations et des répétitions. Et Israel Galvan, la star du new flamenco rayonnera dans la cour d’honneur avec sa Fiesta du 16 au 23 juillet.

Le 71ème Festival d’Avignon 2017 se déroulera du jeudi 6 juillet au mercredi 26 juillet 2017. C’est deux jours de plus que durant l’édition 2016 (6-24 juillet). Le Off débutera le lendemain le vendredi 7 juillet et s’achèvera le dimanche 30 juillet 2017.

 

Programmation :

http://www.festival-avignon.com/public_data/edition/1490178776/programme_fda17_web.pdf

Sources :

http://www.lepoint.fr/culture/les-temps-forts-du-festival-d-avignon-2017–23-03-2017-2114263_3.php

http://www.lefigaro.fr/theatre/2017/03/23/03003-20170323ARTFIG00234-festival-d-avignon-les-temps-forts-de-la-71eme-edition.php

http://www.sceneweb.fr/festival-davignon-2017-tout-savoir-sur-la-programmation-de-la-71eme-edition-les-dates-du-in-et-du-off/